<>

l’UMAin était présente à l’édition 2013 du DARK DOG 2013

Catégories : 2013,Archives,Communiqués de presse,Events

Cette année encore,

l’UMAin était présente à l’édition 2013 du DARK DOG 2013

Dark Dog 2013 organisateur
L’UMAin regroupe des pilotes de toutes catégories, ainsi que des organisateurs d’épreuves. Mais c’est aussi et avant tout des bénévoles, passionnés de sport mécanique, qui se rendent disponibles pour « donner » un coup de main aux clubs qui les sollicitent pour leurs manifestations.

C’est ainsi qu’une équipe de 8 commissaires s’est rendue à l’édition 2013 du Dark Dog Moto Tour, pour officier sur les 2 spéciales organisées par le club les Guidons Vellaves, en Auvergne, non loin du Puy en Velay.

La spéciale de Lavialle d’Estours du mardi après midi s’est faite deux fois, au départ du village de Prade, et s’est terminée vers 20h, à la nuit tombée ; la 2ème spéciale de La Croix de Cronce, s’est déroulée à une trentaine de kilomètres, le lendemain matin avec une mise en place dès 5h45. Et oui ! Les horaires des bénévoles sont pires que ceux du travail. Mais le soleil était de la partie, malgré le mois d’Octobre, l’accueil chaleureux nous a ravis.

Les pilotes de l’UMAin se sont distingués pour leur participation.

 

Podium Alès-Toulon : coup de chapeau à Nicolas PAUTET #815 Husaberg FSE. Moto-Net.com

pilote Nicolas PAUTET
Nicolas n’a pas pu s’engager sur l’intégralité de l’épreuve mais a fait grosse impression en remportant la course Alès-Toulon. Il a même battu le temps de Denis Bouan sur le Spéciale du Pas de la Couelle. Il s’impose sur la course Alès Toulon devant Lucas Mahias de la Dark Dog Academy, et Benjamin Garniaux.

 

 Clément MARMONT

pilote Clément Marmont
Départ du Dark dog moto le 28 septembre à Saverne. Bon début pour Clément qui est classé 14ème dès le dimanche sur les 200 pilotes engagés pour cette belle aventure. Le froid, le brouillard, la pluie et le peu de soleil présent n’ont pas déstabilisé Clément qui a géré seul ses ravitaillements de tous les jours, lui qui découvrait un rallye de 3280 km et non de 2850 comme il était prévu, car le lundi 7 octobre était une étape marathon de 776 km (la plus longue)et dont le road book n’a été donné aux pilotes que le dimanche soir.

Les étapes, les spéciales se sont succédées sans casse et sans problème jusqu’à vendredi, ou une triste chute vient mettre fin au rallye sur le circuit de Alès. La machine n’est pas très abimée mais le temps perdu à réparer lui fera perdre un trop grand nombre de places au classement, à deux jours de l’arrivée. Il préfère abandonner et ne pas prendre de risques inutiles sur la route et dans les dernières spéciales qui restent à courir. A 2 étapes de la fin, il

était 16ème au classement général et quelque peu déçu d’abandonner, pensant reprendre quelques places à l’arrivée à Toulon. Il remercie les partenaires qui lui ont permis de réaliser cette belle aventure. Rendez-vous en 2014.