<>

Finale de la coupe d’endurance Carole

Catégories : 2013,Archives,Communiqués de presse,résultats pilotes

Vous voila donc à la dernière course de la saison, la finale de la Coupe de France d’Endurance sur le circuit de Carole.

Sylvain Buffard - Final Coupe de France d'Endurance
Les objectifs seront donc les suivants : maintenir la place au championnat et pourquoi ne pas améliorer notre position.

Pour cette course à coté de Paris et organisée mi octobre, la météo est un point important.

Dès notre arrivée le jeudi soir, un froid glacial sévi sur le circuit.
Un peu plus tard dans la soirée, c’est la pluie qui s’invite…
Nous partiront donc un une piste froide et humide le vendredi matin. Des essais écourté car Fabrice ne fera qu’une séance, et sylvain aucune.

En effet, une moto a vidangé sur la piste obligeant les commissaires de piste à nettoyer l’intégralité du circuit. Quatre heures plus tard, la voie est enfin libre. Mais la piste n’est toujours pas sèche intégralement et la prise de repère est difficile.

Fabrice Lescuyer - Final Coupe de France d'Endurance à Carole

Samedi matin : les yeux sont toujours braqués sur le ciel menaçant. Le bonnet et les gants sont également de rigueur. Pour cette première qualif, nous nous élancerons sans prendre de risque afin de nous assurer une place sur la grille. Fabrice se qualifie 10e en 1’07’’2 et sylvain se qualifie 6e en 1’05’’6.

Samedi après midi : Toujours pas de pluie et une température légèrement plus élevée permettront d’améliorer les chronos : Fabrice 10e en 1’06’’3 et Sylvain 5e en 1’04’’8.

Sylvain Buffard - Final coupe de france d'endurance à Carole

Nous partirons donc 8e sur la grille de départ.
Dimanche matin, le ciel est dégagé, ce qui est synonyme de course en pneus slicks.Après un bon départ, la 40 prends sont rythme de course et les relais s’enchaine. De nombreuses chutes viendront perturber cette course, et les positions évoluent favorablement.De 8e, nous remontons jusqu’à la 4e place à la fin du premier relais. La moto fonctionne bien mais nous avons des petits soucis de grip de route avec le pneu arrière.Il faudra donc faite attention sur les phases d’accélération.
Fabrice reprend la piste et boucle son relais à la 5e place. Le changement de roue nous fait perdre un peu de temps suite à un problème d’entretoise, mais l’équipe tient bon.Au terme de ces 4h ou le ciel menaçant n’aura pas perturbé la course, nous finissons à la 4e place scratch et 1er superstock.Ce résultat reflète bien tout le travail fourni par l’équipe et souligne la progression durant toute la saison.Nous attendons donc maintenant les résultats officiels. Ceci fera l’objet d’un prochain article !