<>

Superstock 1000 : Sylvain Barrier gagne et reprend les commandes !

Sylvain Barrier
Sylvain Barrier, privé de course à Monza, a remis les pendules à l’heure portugaise : malgré une main gauche douloureuse suite à sa chute hier, il gagne à Portimao et réinscrit son nom tout en haut du classement provisoire !
Qualifié en pole, Sylvain réussit le meilleur départ malgré un lâcher d’embrayage un peu brusque. Les Kawa de Jérémy Guarnoni et Lorenzo Savadori prennent immédiatement la BMW n°1 en chasse, suivies de près par la Ducati d’Eddi La Marra.
Les quatre hommes restent groupés. Savadori parvient à piquer la première place à Barrier le temps de quelques virages. Mais rapidement, le champion en titre récupère son bien. Dans le cinquième tour, les espoirs de Savadori s’effondrent en même temps qu’il perd l’avant de sa ZX-10R.
4e à 2,3 secondes de son coéquipier à quatre tours de la fin, Romain Lanusse réussit sa plus belle course de la saison quand il part à son tour au tapis dans la neuvième des douze boucles au programme.
Sylvain parvient à faire le break sur le duo La Marra / Guarnoni, et franchit la ligne d’arrivée  en vainqueur avec 1.318 seconde d’avance sur l’Italien. Jérémy doit se contenter de la 3e marche du podium, à seulement 0.017 seconde du pilote Ducati.
Leandro Mercado et Niccolo Canepa ferment le top-5, à plus de 10 secondes du vainqueur. Mathieu Lussiana parvient à placer sa Kawasaki du team OGP à une valeureuse 6e place.
Christophe Ponsson, le troisième larron du team Kawasaki MRS, termine 13e, son meilleur résultat en 1000. Randy Pagaud pointe quant à lui 21e.
Au championnat, Sylvain Barrier retrouve sa place de leader perdue à Monza, où il était impliqué bien malgré lui dans la chute collective du début de course. Il ne compte cependant qu’un tout petit point d’avance sur La Marra, et sept sur Canepa. Jeremy Guarnoni, quatrième, accuse dix longueurs de retard.